Les Clauses Sociales à Bruxelles

Faites de vos marchés publics des leviers d'insertion professionnelle !

Partenaires

Partenaires - Actiris et Bajart, un exemple réussi d’accompagnement à l’exécution des clauses sociales

NICOLAS DE PREMARE, CONSEILLER CLAUSES SOCIALES AUPRÈS D’ACTIRIS, TIRE LES LEÇONS DE SON ACCOMPAGNEMENT AUPRÈS DE L’ENTREPRISE BAJART ET DU SUCCÈS DE LEURS EXPÉRIENCES EN CLAUSE SOCIALE D’INSERTION.


La collaboration avec Bajart a débuté en janvier 2017 lorsque nous avons été contactés au sujet du chantier de rénovation du Théâtre de Toone comportant une clause sociale. Je ne connaissais pas cette entreprise, notre pôle n’avait jamais eu l’occasion de travailler avec eux. La demande portait sur un aide-maçon à intégrer aux équipes sur place. Après une sélection de 5 candidats, l’un d’entre eux a été recruté.
Lors de ma visite du chantier, afin d’établir un bilan intermédiaire de l’insertion de l’ouvrier recruté, j’ai pu observer que son intégration aux équipes sur place était très bonne et le conducteur travaux s’est également montré très satisfait du travail accompli mais aussi de l’attitude de l’ouvrier.
Par la suite, j’ai été contacté par Bajart pour d’autres chantiers comportant des clauses sociales. Leurs demandes cette fois étaient : un conducteur de grue, un coffreur et un maçon.
Jusqu’à présent la collaboration a toujours été constructive et efficace, Bajart a toujours exprimé des souhaits clairs concernant les profils. De plus, et même s’il s’agit, indéniablement, d’une obligation contractuelle, ils n’ont jamais fait preuve de mauvaise volonté. Les candidats m’ont été orientés par les partenaires avec lesquels j’ai l’habitude de travailler comme le CDR Construction ou Construcity.

A mon sens la bonne exécution des clauses sociales avec Bajart tient en plusieurs points :

Une fiche de poste détaillée

La fiche de poste est détaillée, les tâches à réaliser par l’ouvrier sont précises, la durée du contrat et la date de démarrage souhaitée connues à l’avance. Bajart donne l’impression d’avoir étudié quel(s) profil(s) ils pourront intégrer à leurs équipes. Souvent les entreprises soumises à l’obligation clause sociale nous font part d’un besoin sans donner de précisions : par exemple une entreprise qui nous demande un ouvrier Gros Œuvre sans préciser si celui-ci devra participer à des travaux de maçonnerie ou de coffrage.

Des interlocuteurs impliqués

La sélection de candidats est alors plus simple quand le profil recherché est clair. De plus la réactivité de l’entreprise est très bonne et le fait que le directeur technique est directement engagé dans le choix final est très important. En effet certaines entreprises ont tendance à uniquement laisser le choix du candidat au conducteur de travaux. Les entretiens se sont toujours déroulés sur les chantiers bruxellois en question et en présence d’un conducteur de travaux et du directeur technique.

Un très bon feedback

Un retour sur les candidats est essentiel car, en plus de pouvoir donner ce retour aux candidats présentés, cela permet de mieux connaître les habitudes de recrutement de l’entreprise. Ainsi j’ai aussi pu orienter mes recherches en ne me basant pas uniquement sur les connaissances techniques mais aussi en faisant attention aux attitudes. J’ai très vite senti que Bajart était très attentif au comportement.

Un effort d’intégration

Lors des visites de chantier j’ai peu avoir la confirmation que l’ouvrier recruté n’est pas « lâché dans la nature », il est accompagné, ce qui est essentiel pour que l’expérience clause sociale soit positive. Les retours des ouvriers sont très bons, ils sentent qu’ils sont considérés comme un ouvrier Bajart au même titre que les autres.

Un suivi continu

Globalement, les échanges avec Bajart sont continus, ils ne s’arrêtent pas dès lors que l’ouvrier est recruté. Ils avaient plusieurs questions concernant le contrat, les congés, les avantages financiers auxquels ils avaient éventuellement droit, ils avaient déjà exécuté des clauses sociales mais uniquement Wallonie donc j’ai pris le temps de leur expliquer la démarche clause sociale ici à Bruxelles. En étant réactif à leurs demandes, j’ai pu instaurer une relation de confiance. Par ailleurs, ils ont toujours été disponibles et les informations ont été transmises en temps et en heure, ce qui facilite le suivi de l’exécution de la clause sociale.