Les Clauses Sociales à Bruxelles

Faites de vos marchés publics des leviers d'insertion professionnelle !

Entreprises sociales à l’honneur

Entreprise sociale à l’honneur - Travie

L’ETA TRAVAIL ET VIE, CRÉÉE IL Y A UN PEU PLUS DE TRENTE-CINQ ANS, A FAIT PEAU NEUVE. L’ENTREPRISE QUI A RÉCEMMENT PRIS LE NOM DE TRAVIE, A ÉLARGI SES ACTIVITÉS ET RENFORCÉ SES EFFECTIFS, OFFRANT DÉSORMAIS UN EMPLOI DE QUALITÉ À QUELQUE 335 TRAVAILLEURS HANDICAPÉS !

Monsieur Paulus, vous avez récemment été engagé comme commercial pour l’entreprise Travie. Quelle a été la progression de l’entreprise depuis sa création jusqu’à ce jour ?

Créée en 1980, Travail & Vie occupe déjà 100 personnes en 1984, 250 personnes en 1994 et jusqu’à 335 personnes handicapées en 2016.
En 1999 la société a acheté à la firme Pharmaceutique Roche un vaste bâtiment sur 6 niveaux à Anderlecht, complété par la construction en 2000 d’un hall de stockage de 7.000 euro-palettes.

En 2016, Travail & Vie s’est doté d’un nouveau costume et se nomme à présent TRAVIE. L’objet social de la société n’a pas changé et est toujours de contribuer à l’inclusion de personnes handicapées dans la société en leur offrant un travail utile et rémunérateur.

Le marché devenu plus concurrentiel, Travie développe de nouveaux métiers dans les produits alimentaires, le mailing, la distribution de toutes-boites et le travail en enclave (travail dans les locaux du client).

Parmi vos nombreuses activités, quelles compétences pouvez-vous mettre au service des acheteurs publics ?

Pour les pouvoirs publics, Travie réalise des mises sous pli et routages, des distributions toutes-boites, des préparations de sacs contenant divers éléments (brochures, goodies…), du tri de document et autres manutentions.
Travie a déjà travaillé dans le cadre de marchés publics pour des administrations communales (distribution de toutes-boites à St Josse), ainsi que dans les organismes d’utilité publiques (préparation de sacs pour Visit Brussels, mises sous pli et tri pour Bruxelles Propreté ou manutention pour Infrabel…).

Vu son expérience en produits alimentaires frais, Travie envisage à présent d’offrir aux collectivités publiques telles que les CPAS, crèches communales, etc. ses services de nettoyage et découpe de légumes, comme elle le fait d’ores et déjà pour des traiteurs.

Pourquoi des acheteurs publics devraient-ils faire appel à vous ? Quelle est votre plus-value ?

Vu le grand nombre de travailleurs que Travie peut mobiliser et les nombreuses compétences différentes proposées, nous offrons une très grande flexibilité et disponibilité pour tous les travaux demandés. L’importante surface de stockage à disposition des travaux à effectuer participe également de cette flexibilité. Ceci permet de réaliser de grosses séries dans un délai court.

La fiabilité et la qualité des prestations réalisées chez Travie sont un autre atout. Ce qui lui a valu d’obtenir plusieurs certifications : Certisys, Comeos, HACCP.
Et tout cela à des prix très concurrentiels.

Plus généralement, le fait de travailler avec des ETA est un engagement éthique valorisable par les pouvoirs publics. En effet, les pouvoirs publics sont légalement tenus d’embaucher 3% de personnel handicapé. Ce chiffre peut être converti par un pourcentage équivalent d’achats via des ETA. Malheureusement, cette obligation n’est pas contraignante et reste aujourd’hui non-rencontrée. Si les pouvoirs publics pouvaient ne fusse que s’en tenir à leur obligation légale, ce serait déjà un énorme pas en avant.

Que souhaitez-vous dire à un acheteur public qui voudrait travailler avec vous ? Quel serait pour vous le marché idéal ?

En Allemagne, c’est le prestataire dont le prix est le plus proche de la moyenne qui emporte le marché. Cela permet d’éviter à des entreprises de se retrouver hors rentabilité sur des marchés parfois importants, et aux pouvoirs publics de travailler avec des entreprises saines et motivées.

L’allotissement fait partie des choses qui aident les entreprises d’économie sociale, pas toujours équipées pour réaliser la totalité de l’objet du marché.

Nous sommes régulièrement bloqués au stade de la soumission à cause d’une exigence souvent rencontrée, consistant en la fourniture de la preuve de la réalisation d’un travail similaire et pour un montant au minimum égal à celui du marché concerné. Cette règle mériterait d’être assouplie car elle ferme toutes les portes à de nouvelles activités ou à un travail plus conséquent pour une ETA pourtant flexible.

Une dernière chose à améliorer est le délai de paiement des entreprises publiques qui est parfois très difficile à supporter pour la trésorerie.

TRAVIE asbl
Digue du Canal, 40
1070 Bruxelles
travie@travie.be
T +32 2 526 20 00
F +32 2 526 20 20
www.travie.be